Cambio est un jeu de cartes d’Amérique du Sud qui combine habileté, concentration, tactique, vitesse et capacité de mémoriser les cartes. Le but du jeu est d’obtenir le moins de points possible.

Les cartes “Fässler Jass” ouvrent de nouvelles possibilités de jeu et sont donc idéales.

Valeur des points et actions des cartes :

Valeur de la carte

Valeur en points

action

Cul

11 points

Rien

Roi, supérieur, inférieur

10 points

Échangez n’importe quelle carte contre n’importe quelle autre carte d’affichage.
N’a pas besoin d’être votre propre carte !

Fassler

0 point

Regardez n’importe quelle carte (la vôtre ou celle d’un autre joueur)
et échangez n’importe quelle carte contre une autre carte de l’écran.
La carte n’a pas besoin d’être vue !

10*

10 points

Regardez votre propre carte et remettez-la

9*

9 points

Regardez votre propre carte et remettez-la

8*

8 points

Regardez la carte d’un autre joueur et remettez-la

7*

7 points

Regardez la carte d’un autre joueur et remettez-la

6 – 1

Correspond à la valeur de la carte

Rien

joker

-1 point

Rien

* Rappel des actions : Ten & Nine = Mine (regardez votre propre carte), Seven & Eight = Mate (regardez la carte d’un autre joueur)

Préparation du jeu :

Chaque joueur reçoit 4 cartes face cachée sous la forme d’un rectangle devant lui sur la table, en haut à gauche, en haut à droite, en bas à gauche et en bas à droite.

Ces cartes doivent être à portée de main de tous les joueurs.

Le reste des cartes à jouer est placé au centre en pioche face cachée.

But du jeu : Avoir le moins de points devant soi le plus rapidement possible.

Donc soit je collectionne des cartes de faible valeur, soit je brûle mes propres cartes ou les cartes de mes compagnons de jeu que je connais.

Principe du jeu :

Chaque fois que c’est mon tour, je peux soit faire un mouvement, soit dire « Fässler ». “Fässler” signifie qu’un seul tour est joué jusqu’à ce que le joueur qui a annoncé “Fässler” en premier (similaire à frapper sur le pantalon).

Une fois les cartes distribuées, le jeu commence comme suit :

Premièrement, les joueurs sont autorisés à regarder deux de leurs quatre cartes et à bien les mémoriser. Ensuite, les joueurs remettent les cartes face cachée devant eux, dans leur position d’origine.

Le joueur qui a distribué les cartes compte jusqu’à trois, puis révèle la première carte de la défausse du joueur à côté de lui. C’est la première carte de la défausse face visible.

Graver des cartes :

Maintenant, l’action commence. Si quelqu’un connaît une carte avec la même valeur de carte dans le tour, il peut la graver sur la carte qui vient d’être révélée. Seule la première carte brûlée est valable. Si un autre joueur essaie de brûler une carte de même valeur, le plus lent doit remettre la carte en place.

  • Exemple : j’ai un neuf et un six face cachée devant moi. Le croupier révèle un neuf. Je peux maintenant brûler mon neuf sur le neuf révélé, et ainsi perdre neuf points. Je n’ai maintenant que trois cartes face cachée dans mon affichage.

Si je connais une carte avec la même valeur en points qu’avec un autre joueur, je peux également graver cette carte. Si je réussis et plus vite que le joueur qui possède la carte, je peux mettre n’importe laquelle de mes cartes face cachée pour le joueur au même endroit .

  • Exemple : je sais qu’un coéquipier a 3 roses en haut à gauche. Quelqu’un pose la pince 3 et termine ainsi son tour. Si je suis assez rapide et que je peux saisir la rose 3 de l’adversaire, puis être le premier à la placer sur la cloche 3 écartée, je peux donner à l’adversaire une de mes propres cartes à l’endroit où se trouvait auparavant sa rose 3 cachée. De préférence ma carte avec la valeur en points la plus élevée. ????

Le premier joueur peut maintenant jouer son tour après que toutes les cartes aient été brûlées. Il est joué en séquence.

Un tour se compose des actions suivantes :

  1. SOIT : prenez la première carte de la pioche face cachée et examinez-la par vous-même. OU : prenez la première carte de la défausse ouverte.
  2. Si la carte tirée est une carte de faible valeur, vous souhaitez l’échanger contre une carte supérieure ou inconnue dans votre affichage. Le joueur peut poser devant lui la carte qu’il vient de piocher, retourner/brûler sa propre carte du présentoir sur la défausse ouverte et la carte piochée prend la place de la carte brûlée.
  3. Si la carte piochée est une carte avec une action ou une carte avec une valeur élevée, cette carte peut être immédiatement mise dans la défausse et le joueur peut effectuer l’action correspondante (voir ci-dessus).
  4. Dans tous les cas, le tour se termine en défaussant une carte et, si nécessaire, en effectuant une action.

Annonces Fässler :

Si j’ai très peu de points devant moi et que je pense être meilleur que tout le monde, je peux dire « Fässler » au lieu de faire un pas.

Les cartes du joueur qui a dit “Fässler” sont taboues. Ceux-ci ne peuvent plus être échangés ou brûlés. Seul le joueur lui-même qui a annoncé “Fässler” est encore autorisé à brûler des cartes, à condition qu’il soit le plus rapide.

Maintenant, il y a une dernière série de coups ou d’annonce “Fässler”, jusqu’au premier joueur qui a annoncé “Fässler”.

Compter et écrire:

Dès que le tour est terminé pour le premier joueur qui a annoncé « Fässler », toutes les cartes restantes dans l’affichage sont révélées devant les joueurs et comptées individuellement.

Si le joueur qui a annoncé « Fässler » a effectivement obtenu le moins de points, il remporte la manche. Au tour suivant, ce joueur peut regarder et mémoriser trois cartes au lieu de deux au début.

Si les autres joueurs marquent le même nombre de points ou moins, le joueur perd la manche. Au tour suivant, il obtient une carte de pénalité comme cinquième carte au début (voir ci-dessous).

Les points sont additionnés avec les points des tours préliminaires et notés. Celui qui atteint le total de 50 points perd en premier la partie ; le joueur avec le moins de points gagne.

  • Exemple : je dis “Fässler” avec un joker (-1 points). Le tour est terminé. Un de mes coéquipiers retourne aussi un joker et un tonneau (-1 points), donc je n’ai pas obtenu le plus petit nombre de points. Au tour suivant, je reçois une carte de pénalité, donc je commence avec 5 cartes.

Autres règles :

  • Les cartes de votre propre affichage ne peuvent jamais être mélangées ou échangées, les cartes doivent toujours rester au même endroit.
  • Chacun joue pour lui-même. Seules les cartes de mon propre affichage peuvent être remplacées par des cartes piochées pendant mon tour.
  • Si une carte profonde est ajoutée à votre affichage et qu’une carte est brûlée qui pourrait réellement effectuer une action, elle perd l’action – elle ne peut pas être effectuée.
    • Exemple : je dessine un tonneau (0 point) et l’utilise pour remplacer une carte inconnue dans mon affichage. La carte, qui m’est inconnue, est brûlée et il s’avère qu’il s’agirait de l’étiquette 8. Malheureusement pour moi, je n’ai pas le droit d’agir. Le joueur après moi peut maintenant retirer les étiquettes 8 de la pile de défausse ouverte et les reposer immédiatement, afin qu’il puisse effectuer l’action.
  • S’il ne reste plus de cartes face cachée dans la pioche, les cartes de la défausse ouverte sont mélangées et utilisées comme pioche. La carte du dessus de la défausse reste face visible et commence la nouvelle défausse.
  • Bien entendu, le nombre de points à atteindre de 50 peut être ajusté par arrangement.
  • Les cartes sont toujours retournées loin du joueur – au milieu de la table, afin que tous les joueurs puissent voir en même temps quel type de carte est retourné. Vous ne pouvez donc pas regarder la carte vous-même avant de la graver.
  • Il se joue d’une seule main !
  • Toute violation de ces règles ou toute erreur de jeu (brûler accidentellement la mauvaise carte) sera toujours sanctionnée par une carte supplémentaire. Des cartes supplémentaires sont également placées face cachée à droite de votre propre affichage.

Le jeu et ses règles peuvent sembler impressionnants et compliqués au début. Avec le premier jeu, cependant, il devient rapidement clair que ce n’est pas si compliqué du tout. Essayez-le et vous apprendrez bientôt à aimer et à détester le jeu ????

S’amuser!