• 2+ joueurs, vous avez besoin d’un ensemble de barils
  • Le but du jeu est d’être la première personne à défausser toutes vos cartes en main.
  • Il y a deux directions différentes dans le jeu (Stägeli uf et Stägeli ab).
  • Stägeli ab signifie que vous devez placer une de vos cartes en main qui est inférieure à une carte ouverte.
  • Stägeli uf signifie que vous devez placer une de vos cartes en main qui est plus élevée qu’une carte ouverte.
  • Les cartes en main doivent toujours être de la même couleur que la pile/carte face visible sur laquelle elles sont placées !

Déroulement du jeu :

  • Tout d’abord, toutes les cartes sont mélangées.
  • Quatre cartes sont disposées face visible au milieu de la table.
    Si un joker ou un est face visible (remplacez-le et mélangez le joker / un dans la pile).
  • Chaque joueur reçoit 6 cartes.
  • Le joueur assis à droite du croupier commence.
  • À son tour, le joueur essaie de placer une de ses cartes en main, qui correspond à la couleur d’une carte ouverte et est plus basse (Stägeli vers le bas) que la carte ouverte.
    – S’il a une carte correspondante en main, il doit la placer et son tour est terminé.
    – Si le joueur n’a pas de carte appropriée, il doit tirer une nouvelle carte de la pile (cependant, il ne peut pas la jouer immédiatement, mais seulement au tour suivant).
  • Ensuite, c’est au tour du joueur suivant.

    Cartes spéciales :

    – Carte Joker : vous pouvez toujours jouer quand c’est et ainsi retirer un tas de cartes au milieu et placer n’importe laquelle de vos cartes en main. La direction reste.
    Bannières : peuvent toujours être jouées tant que la bonne couleur est utilisée. Ainsi, la direction change (par exemple, du placement des cartes inférieures au placement des cartes supérieures.)

 

  • Si un autre joueur en met un (uniquement avec Stägeli) sur une pile, la pile est retirée et une nouvelle carte de la carte beige est posée. De plus, le sens du jeu change. (Il en va de même si un as est placé à Stägeli uf.)

Inventeurs : Nicolas Lutz et Leonie Rösli